Paris, pionnière dans la lutte contre le réchauffement climatique

Depuis janvier 2016, la Ville de Paris s’approvisionne à 100 % en électricité « verte » pour alimenter les bâtiments municipaux et l’éclairage public. Les fournisseurs retenus par la Ville – EDF et Direct Énergie – se sont engagés à fournir de l’électricité issue de sources hydraulique, éolienne et solaire.

2 000 équipements publics vont être étudiés de près

 

Le suivi des consommations énergétiques des bâtiments publics présente deux grandes limites :

  • les données de facturation des fournisseurs d’énergie sont relativement imprécises (consommations estimées, décalage entre facturation et consommation…),
  • l’organisation et les outils actuels ne permettent ni un suivi fin des consommations, ni une maintenance préventive performante ou des réglages à distance.

La supervision énergétique des bâtiments doit justement permettre de répondre à ces besoins et d’optimiser les délais d’intervention ou de détection des dysfonctionnements.
Ce projet, prévu sur près de 2 000 équipements publics, est associé à un plan de rénovation de 300 chaufferies entre 2016 et 2020. Le gain annuel serait de 50 GWh à l’horizon 2020, soit 10 % de réduction de la consommation moyenne des bâtiments publics.

 

24 % d’économies réalisées dans l’éclairage public

 

L’éclairage public est le 1er poste de consommation d’électricité. Le remplacement progressif des ampoules énergivores et des luminaires obsolètes est essentiel pour atteindre des économies significatives.

En février 2016, les économies d’énergie ont atteint 24 % par rapport à 2004, soit 36 GWh. L’objectif est d’atteindre 30 % d’économies à périmètre constant. Au total, 4 606 luminaires et 3 341 sources de signalisation ont été remplacés.

Le déploiement de luminaires LED s’est également généralisé en 2015. À la fin de l’année, plus de 5 000 luminaires LED ont été installés dans Paris. Cette technologie permet d’intégrer à la demande des solutions « d’éclairage intelligent ».

 

Les éclairages avec détecteurs de mouvements favorisent les économies

 

La recherche de performance énergétique permet aussi de réduire les nuisances lumineuses. Un dispositif d’éclairage a été mis en place dans le square René Le Gall (13e) afin de préserver la biodiversité et de garantir la sécurité des usagers. Il vise à définir les meilleures solutions à installer dans les parcs et jardins et évaluer l’impact de la lumière sur les espèces animales et végétales.