Une nouvelle organisation de l’action sociale

Les interventions sociales dans les territoires sont multiples et portées par de nombreux acteurs. Pour mieux répondre aux besoins locaux, Paris a réorganisé son action sociale. Explications.

Depuis l’été 2015, des conférences sociales de territoire sont organisées dans chaque arrondissement. Élus et acteurs locaux s’y retrouvent pour échanger sur le portrait de l’arrondissement, les besoins du territoire ou son diagnostic.
4 directions sociales de territoire ont été créées en 2016 avec pour mission le pilotage stratégique et transversal de l’action sociale et médico‑sociale, et la déclinaison territoriale des politiques sociales parisiennes et leur évaluation. Elles dialoguent également avec les départements et les territoires métropolitains.

 

Au 1er juin 2016, 328 agents ont rejoint les 189 agents ayant intégré le CASVP au 1er janvier. Cette nouvelle organisation est gage d’une plus grande lisibilité. Elle facilite l’accès aux services pour les Parisiens, avec des horaires d’ouverture et de fermeture harmonisés.

 

PARIS ÉNERGIE FAMILLES

 

Paris Énergie Familles aide les familles à faire face à leurs dépenses d’énergie et participe à la lutte contre la précarité énergétique des ménages modestes.
L’aide, modulable en fonction de la composition du ménage, est accordée sous forme d’un forfait annuel pour un montant de :

 

  • 275 € aux familles ayant au moins 3 enfants ou un enfant handicapé à charge fiscale,
  • 138 € pour les familles ayant 1 ou 2 enfants à charge fiscale.
    Elle est directement déduite par les fournisseurs d’énergie du montant des factures.

 

Depuis avril 2015, cette allocation est attribuée sous conditions de ressources mensuelles, et non plus en fonction du niveau d’imposition. Cette évolution participe à la simplification des démarches administratives. La grille d’attribution adoptée par le Conseil de Paris vise à prévenir les sorties du dispositif, tout en offrant une bonne lisibilité dans les montants.

 

En 2015, 34 380 ménages parisiens ont bénéficié de cette prestation. La collectivité parisienne a pris en charge près de 7,7 M€.

 

TARIFICATION SOCIALE DE L’EAU

 

En 2015, la Ville de Paris a été retenue par l’État pour participer à l’expérimentation d’une nouvelle tarification de l’eau. Suite à une étude menée par la Direction de la propreté et de l’eau (DPE), 2 dispositifs seront expérimentés :

 

  • nouvelle aide préventive favorisant l’accès à l’eau par la mise en place des 1ers mètres cubes d’eau gratuits pour les foyers les plus fragiles,
  • activité d’ambassadeurs de l’eau déléguée à des associations, mise en place par Eau de Paris.

 

L’aide préventive sera financée, conformément au dispositif prévu par la loi « Brottes », par une contribution de la Ville de Paris. Il s’agit donc d’une étape supplémentaire vers l’accès universel à l’eau pour tous les Parisiens.