Prévention, tri et valorisation

En juin 2014, les élus parisiens ont unanimement adopté la stratégie « zéro déchet ». Elle vise à améliorer la gestion des déchets en limitant l’enfouissement et le traitement par incinération des ordures ménagères et à considérer les déchets comme des ressources. Retour sur les actions engagées en 2015 dans le cadre de cette stratégie.

La Ville de Paris a été lauréate de l’appel à projets national territoires « Zéro déchet, zéro gaspillage », lancé par l’ADEME en 2015. Cette candidature est portée par la Ville de Paris, l’agence métropolitaine des Déchets ménagers (SYCTOM), en partenariat avec l’observatoire régional des Déchets d’Île‑de‑France (ORDIF) et 4 autres collectivités d’Île‑de‑France.

 

La Ville a également été sélectionnée pour l’appel à projets du Plan de relance du tri (volet collecte) d’ÉcoEmballages en 2015 et, dans le même temps, a élaboré un Plan de lutte contre le gaspillage alimentaire et un Schéma directeur des déchets de proximité et du recyclage (SDDPR).
Enfin, des projets d’envergure en faveur du tri et de la collecte séparée des biodéchets ont enrichi sa stratégie zéro déchet.

 

PRÉVENTION DES DÉCHETS

 

Fin 2015, la Ville de Paris a atteint l’objectif fixé dans le Plan local de prévention des déchets (PLPD) : sa quantité de déchets par habitant sur la période 2009‑2015 a diminué de 7 %.
De nombreuses actions ont été mises en œuvre pour atteindre cet objectif :

  • près de 900 animations réalisées sur le thème de la prévention des déchets,
  • le soutien de 8 structures de réemploi,
  • un appel à projets associatif pour mettre en place des actions de prévention des déchets,
  • des actions en faveur de l’administration éco-exemplaire.

 

Les résultats des actions de l’année écoulée ont été présentés à l’observatoire des 3R (réduction, réemploi, recyclage), qui a réuni en mars 2016 près de 200 partenaires.

 

2016 est l’année de préparation du nouveau Programme local de prévention des déchets (PLP) pour la période 2016‑2020. Il devra intégrer a minima un objectif de réduction de 10 % des déchets ménagers par habitant entre 2010 et 2020.
La phase de concertation est prévue au 2nd semestre 2016, pour une présentation du nouveau programme au Conseil de Paris en 2017.

 

TRI DES DÉCHETS RECYCLABLES

 

Il existe deux types de recyclage selon la nature des déchets :

  • déchets des collectes sélectives (papier, cartons, emballages ménagers et bientôt biodéchets),
  • déchets occasionnels collectés en Espaces tri (piles, déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), lampes, mobiliers, meubles, gravats, ferrailles…).

 

Au total, le tri des déchets recyclables a progressé de 11 % entre 2014 et 2015.

 

Paris a élaboré un Plan de relance du tri

 

Entre 2014 et 2015, le tonnage des emballages et du papier collectés a progressé de 4,1 % (78 551 t) et celui du verre de 1,2 % (67 307 t).

En 2015, la Ville de Paris a élaboré un Plan de relance du tri pour faire progresser le tri de 4 000 t d’emballages en 2017 et de 10 000 t supplémentaires en 2019.
Différentes actions ont été mises en œuvre en 2016, pour un coût estimé à 2,3 M€ :

  • implantation de 170 nouvelles colonnes à verre,
  • mobilisation des gestionnaires privés et publics pour développer le tri des emballages dans les immeubles actuellement non dotés de bacs de tri sélectif,
  • formation des gardiens d’immeuble,
  • amélioration de la collecte du carton,
  • actions spécifiques sur la Cité internationale universitaire de Paris, dans 2 parcs parisiens et sur 14 secteurs parisiens représentant 35 000 habitants.

 

Ces actions s’accompagnent d’une grande campagne d’information lancée début 2016 sur l’intérêt du tri et les consignes à respecter.