Paris renforce sa stratégie zéro déchet

Encombrants

La collecte des encombrants est en hausse

En 2015, la collecte des encombrants représentait 85 082 tonnes, soit une hausse de 4,3 % par rapport à 2014.

La part des déchets valorisés est en forte progression, notamment grâce au tri et recyclage des gravats dans les Espaces tri et à l’augmentation régulière du tri des déchets d’équipements d’ameublement. La filière de Responsabilité élargie du producteur (REP) représente un fort potentiel de développement économique et de création d’emplois

une-remorque-pour-le-tri-eco-point-mobile-place-du-marc%cc%a7chal-juin-17e%e2%88%8fddct
Trimobile

Le trimobile près de chez soi

Le trimobile est un outil d’apport volontaire permettant de trier les déchets qui ne peuvent être collectés en porte à porte. Les Parisiens déposent dans les remorques aménagées et tractables, présentes sur différents sites, leurs petits encombrants qui seront recyclés. Le trimobile est aussi un point d’information sur les écogestes liés aux déchets et un point d’orientation vers les éco‑organismes ou vers le don à des recycleries.

Les chiffres du dispositif

Entre juillet 2015 et juin 2016, 733 prestations ont permis de collecter 155,8 t de déchets, dont 51 % de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEES) et 10,1 t de déchets dangereux. Par ailleurs, la Ville soutient le développement des collectes solidaires organisées par les éco-organismes (Éco Systèmes et Ecologic) en partenariat avec Emmaüs.

logo QualiParis
Espaces tri

Labellisation Qualiparis des Espaces tri

La labellisation Qualiparis est décernée par un organisme indépendant. Appliquée aux Espaces tri, elle a pour objectif d’améliorer l’accueil des usagers, harmoniser les prestations sur tous les sites et valoriser le savoir‑faire des agents d’accueil. Elle est attendue pour le début d’année 2017.

Dans ce cadre, une enquête de satisfaction a été réalisée en mars 2016 auprès de 800 usagers des Espaces tri. Les résultats sont très positifs : les usagers jugent satisfaisants la disponibilité des agents (99,1 %) et leur amabilité (98,6 %), la propreté et le rangement des sites (98,7 %), la clarté des informations (98,4 %) et la facilité à déposer les objets encombrants (96,8 %).

Un collecteur de textiles
Collecte textile

3 046 tonnes de textiles sont collectées à Paris

L’objectif de la collecte des textiles, linges et chaussures (TLC) est de détourner ce flux des bacs d’ordures ménagères vers le réemploi et les filières de recyclage adaptées.

Les trois opérateurs « Le Relais 75 », « Le Relais Val de Seine » et « Écotextile » ont conclu avec la Ville de Paris une convention qui les autorise à installer des conteneurs sur la voie publique. En 2015, grâce à un parc de 256 conteneurs, ils ont collecté 3 046 t de textiles (+5,2 % par rapport à 2014). Sur ce total 61 % sont réemployés et 33 % sont recyclés.
Les campagnes de caractérisation des déchets menées en 2015 confirment la baisse des textiles dans la poubelle parisienne.

Ressourcerie

Les réseaux du recyclage se développent

Les ressourceries (ou recycleries) sont des structures associatives qui reçoivent des dons d’objets pour leur donner une seconde vie. Leur activité participe au développement du réemploi des déchets à Paris.

Au total, en 2015, les 8 recycleries parisiennes ont permis de détourner environ 2 900 t de déchets de l’incinération ou de l’enfouissement (+23 % par rapport à 2014). Ces structures encouragent également la diffusion des bonnes pratiques auprès des habitants et permettent le retour à l’emploi de personnes éloignées de l’emploi.
Le Schéma directeur des déchets de proximité et du recyclage a pour objectif d’implanter une recyclerie par arrondissement, permettant ainsi d’améliorer le maillage territorial.

la ressourcerie créative
Recyclage

La Ressourcerie créative

Au cœur de l’ancien hôpital St Vincent de Paul, cette ressourcerie réunit habitants du quartier et acteurs de l’économie circulaire, sociale et solidaire. Elle organise chaque semaine des ateliers créatifs et a déjà réemployé des dizaines de tonnes d’encombrants grâce à un réseau d’associations.

folies d'humus
Compostage

Folies d'Humus avec Espaces

Favorisant le lien social autour de l’environnement, ce compostage de quartier dans le 16e arrondissement est intégralement mené grâce à des personnes en insertion. Elles récupèrent des déchets alimentaires auprès des habitants et des commerçants pour faire du compost, destiné aux équipements sportifs du quartier.