Les plateformes de participation attirent toujours plus

Depuis 2014, les Parisiens sont invités à se prononcer sur l’affectation de 5% du budget d’investissement, soit une enveloppe de 100 M€ en 2016, dont 30 M alloués aux projets issus des quartiers populaires.
Sur les 3 158 propositions déposées sur l’ensemble du territoire parisien, 1 318 étaient recevables ou réalisables. À la suite des ateliers de co-élaboration, 37 projets parisiens et 585 projets d’arrondissements ont été soumis au vote des Parisiens.

 

Les projets portent sur les énergies renouvelables, l’alimentation, la réparation et le bricolage, le compost, la nature en ville et la végétalisation des quartiers populaires.
En 2016, 160 000 personnes ont participé à l’un des budgets participatifs, soit 7% de la population. Au final, 209 projets ont été élus dans les arrondissements, dont un grand nombre concerne la végétalisation.

 

MADAME LA MAIRE, J’AI UNE IDÉE

 

« Madame la Maire, j’ai une idée » est une plateforme qui encourage la participation citoyenne. Tous les Parisiens sont invités à proposer leurs idées et leurs projets sur différentes thématiques. Ils peuvent alors être discutés et perfectionnés dans une logique collaborative. 15 consultations ont été mises en ligne depuis sa création, et déjà 23 000 personnes sont inscrites sur la plateforme.

 

HABITER AUTREMENT GRÂCE À L’HABITAT PARTICIPATIF

 

L’habitat participatif recouvre l’ensemble des pratiques visant à impliquer les futurs habitants (constitués en association, SCI ou coopérative) dans la conception, l’édification et la gestion d’un bien immobilier.

 

Dans son Programme local de l’habitat adopté en mars 2011, la Ville de Paris prévoit de développer l’habitat participatif à l’échelon de la métropole. Ses valeurs contribuent au renouvellement du lien social et des modes d’habiter.
En mai 2014, Paris a lancé un appel à projets sur 3 terrains lors d’une réunion publique qui a rassemblé plus de 300 personnes. Elle met à disposition du foncier ou du bâti à réhabiliter et accompagne les candidats dans la construction de leurs projets, en les faisant bénéficier de son assistance technique et financière. Ces projets doivent toutefois :

 

  • favoriser l’innovation sociale, économique et écologique,
  • observer une haute performance énergétique,
  • comporter des espaces de vie collectifs,
  • garantir la mixité sociale des habitants.

 

En 2014, une trentaine de groupes de futurs habitants (120 ménages) avaient déposé leur candidature et 4 groupes avaient été retenus par parcelle. Constitués en associations, les 12 groupes d’habitants ont défendu leur projet et présenté leur montage immobilier devant un jury en février 2016. Les 3 groupes lauréats finalisent désormais leur projet en vue d’un examen par le Conseil de Paris.
Les projets architecturaux donnent la part belle à la végétalisation et aux jardins partagés. Des solutions innovantes (construction bois, récupération des eaux grises) sont à l’étude pour une performance environnementale optimisée des constructions.