Paris participe activement à de nombreux réseaux internationaux

De 2005 à 2015, Paris a rejoint pas moins de 10 réseaux internationaux sur le climat et l’énergie.

Paris participe activement à de nombreux réseaux internationaux

energycities
2005

Énergy cities

Il s’agit du 1er réseau européen. Son objectif est d’agir vers une transition énergétique locale.

C40
2007

C40

C40 est un réseau d’échanges et d’expertise technique regroupant les principales métropoles mondiales engagées pour le climat.

2008

Club ViTECC

Le club ViTECC (Villes, Territoires, Énergie et Changement Climatique) est géré par I4CE (Initiative de la Caisse des Dépôts et de l’Agence Française de Développement). Il se tourne également vers les pays européens.

convention-des-maires
2009

Convention des Maires

En 2009, la Ville de Paris signe de la Convention des Maires. C’est le principal mouvement européen d’engagement volontaire pour l’amélioration de l’efficacité énergétique.

2010

Pacte de Mexico

Paris signe le Pacte de Mexico, qui vise à réduire l’impact climatique des villes.

Nazca
2014

NAZCA

NAZCA est une plateforme onusienne qui rassemble les initiatives des acteurs non‑étatiques pour le climat.

compact of mayors
2014

Compact of Mayors

En 2014, Paris signe le Compact of Mayors. Elle est reconnue comme l’une des premières villes « fully compliant » avec les engagements du collectif.

logo 100 villes rÇsilientes
2015

100 resilient cities

Qu’est‑ce que la résilience urbaine ? C’est la capacité des villes, des acteurs économiques, des citoyens, des organisations et des systèmes à prévenir les crises et les chocs, à continuer à fonctionner le plus efficacement pendant qu’ils surviennent et à se rétablir dans les meilleures conditions possibles après.

Les crises concernées

 
• Événements climatiques (canicules, inondations, etc.).
• Accidents industriels.
• Attaques terroristes.
• Crises plus chroniques (chômage, pénurie de logements, pollution atmosphérique, inégalités sociales).

Le réseau

 
La fondation Rockfeller a lancé en 2013 le réseau des « 100 villes résilientes » qui accompagne des métropoles du monde entier à se préparer au mieux à ces défis. Paris a été sélectionnée pour y participer.

Les ateliers

 
Les premiers ateliers de la résilience se sont tenus à l’Hôtel de Ville le 5 avril 2016. Ils ont notamment permis d’identifier les principales forces et faiblesses de Paris, les chocs et crises chroniques pour le territoire, et sa capacité actuelle à y faire face.